Exploitante du moulin à condiments. Activité économique des femmes à la base. 

IMG-20150731-WA0006"L'autonomisation de la femme afin de lutter contre la pauvreté " est le thème retenu pour la 53e Edition de la Journée de la Femme Africaine qui s 'est célébrée le 31 Juillet dernier. 

Il est important de noter que cette journée de plaidoyer se commémore cette année dans un contexte particulier marqué par les exactions des terroristes, les crises socio politiques, les changements climatiques et d'autres perturbations environnementales qui affectent les femmes en particulier. 

L'autonomisation de la femme est 1 préoccupation inscrite dans l'agenda de l'ONU,de l'Union Africaine, des partenaires aux développement,  des organisations de la société civile et des femmes elles mêmes. ( Plateforme d'Actions de Beijing, OMD3 et Plan d'Actions de la Décennie de la Femme Africaine ).

L'autonomisation des femmes se réfère à leur capacité à pourvoir elles -mêmes à leurs besoins ainsi que ceux des personnes qui dépendent d'elles et à décider de la meilleure façon d'y parvenir. C'est à dire : prendre leur existence en main ou mieux la contrôler, avoir leurs mots à dire et être écoutées,  être capables d'influer sur les choix et décisions qui touchent l'ensemble de la société. 

Pour cela, il faut : le renforcement de leurs capacités dans tous les domaines, l'assainissement de l'environnement socio culturel et économique, la promotion des actions positives dans les pratiques institutionnelles et le développement personnel des femmes. 

Qu'il s'agisse de sécurité alimentaire, de cohésion sociale,  de Paix et de sécurité, de développement durable, l'autonomisation des femmes qui est au centre de tout est nécessaire. /.

EDIMA Juliette 

CAWOLED